Iván MaGo : art, design et artisanat

Céramiste designer, Iván MaGo mélange l’utilitaire et l’artistique dans ses créations fabriquées à la main et conçues de A à Z par son esprit au cocasse assumé.

     

Installé à La Pousada (pépinière d’entreprises grenobloise) depuis septembre 2016, Iván MaGo développe son activité de céramiste depuis cinq ans : « J’ai toujours eu envie de créer des produits, de travailler la terre », confie-t-il de son accent indéniablement espagnol. Mais le processus pour parvenir à exercer ce métier a été bien long : étudiant aux Beaux-Arts en Espagne, il s’est dirigé ensuite vers les Arts Industriels (Master), puis a développé sa propre activité de design industriel. Sur sa lancée, il a créé avec d’autres entrepreneurs une agence de conseil en design écoresponsable : analyse des cycles de vie des objets produits, durabilité, recyclage… Les entrepreneurs sont allés jusqu’à créer leur propre marque de produits écoresponsables, « mais la crise est passée par là, ça a été très dur en Espagne, alors chacun est retourné vers des projets plus personnels. »

     

Ce sens des responsabilités, de l’utile, de la durabilité, Iván l’a toujours cultivé : « J’ai toujours recyclé des choses, des matériaux, j’aime bien profiter des objets qui sont déjà fabriqués plutôt que d’en refaire de nouveaux. » Et de nous montrer une horloge fabriquée à partir d’un vieux jeu de société : unique et joli, utile et sans gaspillage de matière première.

    

Aujourd’hui, Iván se définit comme un céramiste designer : « je fais tout de la conception à la fabrication, et la vente aussi. Ça me permet de contrôler tout le processus. » Et ce processus, même s’il reste relativement simple, est long : réflexions à propos de l’objet, premiers prototypes, tests, deuxième prototype, de nouveau des tests, réalisation du moule, puis enfin les différentes étapes de la fabrication. Ce process peut s’étaler sur six mois, comme pour la théière qu’Iván lance tout juste en production : « J’ai commencé en octobre avec six prototypes que j’ai donnés à six personnes pour avoir un retour sur la taille de l’anse, du bec verseur… Ensuite j’ai fait un deuxième prototype, et là je viens juste de sortir le moule. »

 

Cette durée importante du processus de création et de production, c’est aussi ce qu’apprécie Iván : « la céramique t’oblige à travailler doucement, il y a partout des temps à respecter, et tu dois aussi respecter les états de la matière avec la quantité d’eau en fonction de ce que tu veux faire. » Comme matière première, Iván utilise de la faïence blanche uniquement ; cette terre lui permet d’apporter les touches de couleur qu’il souhaite, et de ne pas gaspiller d’énergie inutilement : « je ne fais que deux cuissons par mois, une pour le biscuit et l’autre pour l’émail. Si j’utilisais plusieurs terres je serais obligé d’en faire plus, les températures de cuisson ne sont pas les mêmes. » Toujours ce souci de ne pas gaspiller.

 

Quand on lui demande s’il compte produire des objets qui ne seraient « que » beaux, de l’artisanat purement artistique donc, Iván répond par la négative : « je donne toujours un côté utilitaire à ce que je fais. J’aime penser aux besoins de l’utilisateur, réfléchir au but final, et essayer de concevoir l’objet qui y répondra au mieux. » Iván garde toujours à l’esprit que « si les objets sont bons, beaux, utiles, on va les garder plus longtemps. » Et si en plus ils sont rigolos, ce n’est que mieux : « je veux apporter du sourire aux gens. J’aime beaucoup les jeux de mots comme avec la terrelire, les couleurs vives, les figures amusantes. » Et ça fonctionne plutôt bien !

 

En résumé, Iván c’est un talent original doté d’un accent qui ne laisse pas insensible la gent féminine : « mon état d’esprit c’est de mélanger mes trois passions que sont l’art, le design et l’artisanat, en songeant à la durabilité des produits et à faire sourire les gens. »

  • Iván peut créer des séries spécifiques à la demande (prévoir un délai important), par exemple des récompenses d’épreuves sportives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *